All

Les nouveaux venus au conseil : Alex Coutinho au poste de président et Eunice Brookman-Amissah, Eveline Herfkens et Anita Sandström comme membres offrent une grande expertise en santé internationale, développement mondial et droits des femmes.

SILVER SPRING, Maryland (le 20 novembre 2008) – Le Partenariat international pour des microbicides (IPM/International Partnership for Microbicides) a annoncé aujourd’hui la nomination du Dr Alex Coutinho au poste de président de son conseil d’administration et celle du Dr Eunice Brookman-Amissah, de l’ambassadeur Eveline Herfkens et du Dr Anita Sandström comme nouveaux membres de ce même conseil. Ensemble ils offrent une expertise exceptionnelle au niveau des politiques en matière de santé mondiale, de diplomatie internationale, d’épidémiologie et de droits génésiques.

« Je suis honorée d’avoir des personnes aussi accomplies et dynamiques au conseil d’administration de l’IPM », a déclaré le Dr Zeda Rosenberg, directrice générale de l’IPM. « Nos nouveaux membres et président apporteront des perspectives inestimables de leurs travaux en développement international et en coopération au niveau mondial. En travaillant avec les membres actuels de notre conseil d’administration, ces nouveaux leaders aideront à rapprocher l’IPM encore davantage de son objectif de développement d’un microbicide pour les femmes des pays en voie de développement. »

Le nouveau président du conseil, le Dr Alex Coutinho est le directeur administratif de l’Institut des maladies infectieuses de l’Université Makerere à Kampala, en Ouganda, où il dirige les efforts de prévention du VIH/sida et dirige l’administration de soins durables et de haute qualité pour les Africains vivant avec la maladie. De 2001 à 2007, il était directeur administratif de l’organisation ougandaise d’aide aux malades du sida — la plus grande organisation de la sorte en Afrique subsaharienne. Le Dr Coutinho, ancien vice-président du conseil d’administration de l’IPM, remplace le président sortant, à savoir le Dr Els Borst-Eilers, ancienne Ministre néerlandaise de la Santé, des Affaires sociales et du Sport et Vice-Premier Ministre des Pays-Bas. Le Dr Borst-Eilers continuera de faire partie du conseil d’administration de l’IPM.

« Je suis honoré de succéder au Dr Els Borst-Eilers, au poste de président du conseil d’administration », a déclaré le Dr Coutinho. « Je me réjouis de pouvoir exploiter les compétences collectives des membres de notre conseil d’administration, afin de guider l’IPM vers notre objectif de développement de microbicides sûrs, efficaces et bon marché. Ensemble nous pouvons placer la protection contre le VIH entre les mains des femmes. »

Le Dr Eunice Brookman-Amissah était le ministre de la santé du Ghana de 1996 à 1998. Elle est actuellement la vice-présidente pour l’Afrique à Ipas, une organisation non gouvernementale qui œuvre pour augmenter la capacité des femmes à exercer leurs droits sexuels et génésiques, dans le monde entier. Elle a également occupé le poste d’ambassadeur du Ghana aux Pays-Bas pendant trois ans. Pendant son mandat au titre de ministre, elle a introduit des réformes au niveau des soins de santé et des services complets en matière de santé génésique qui ont fait valoir les besoins des défavorisés. Auparavant, le Dr Brookmann-Amissah avait une carrière en médecine clinique qui englobait les secteurs public et privé au Royaume-Uni et au Ghana.

Madame l’ambassadeur Eveline Herfkens était auparavant le Ministre néerlandais de la coopération pour le développement et a exercé ses fonctions avec quelques-unes des organisations multinationales les plus influentes au monde. En 2002, le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Anan, a nommé l’ambassadeur Herfkens au poste de coordinatrice principale de la campagne Objectifs du millénaire pour le développement, où elle continue de mener des efforts de coopération visant à sortir de la pauvreté et des maladies, les nations en voie de développement. De 1996 à 1998, elle a occupé le poste d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, ainsi que de représentant permanent des Pays-Bas aux Nations Unies. L’ambassadeur Herfkens est actuellement membre de la Commission mondiale sur la dimension sociale de la mondialisation.

Le Dr Anita Sandström a consacré sa carrière à la promotion d’une coopération mondiale et à la direction des efforts internationaux pour la lutte contre les maladies infectieuses. Épidémiologiste de formation, elle occupe actuellement le poste de directrice administrative du Southern African AIDS Trust (SAT). Le Dr Sandström a occupé toute une variété de postes d’enseignement et de recherche à l’Université d’Umeå, en Suède. Avant de rejoindre le SAT, elle était conseillère de l’Équipe suédoise-norvégienne de lutte contre le VIH et le sida en Afrique. Le Dr Sandström a mené des projets de recherche en Amérique Latine, en Amérique centrale, en Afrique et en Asie par l’intermédiaire de son travail avec le Département de coopération pour la recherche de l’Agence suédoise de coopération pour le développement international.

Parmi les membres actuels du Conseil d’administration, on compte le Dr Peter Corr, associé-gérant chez Celtic Therapeutics Management LLLP ; le Dr Seth L. Harrison, associé-directeur chez Apple Tree Partners ; le Dr David Kessler, professeur en pédiatrie à la Faculté de médecine de l’université de Californie à San Francisco ; Totsie Memela-Khambule, directrice générale de la Post Bank ; Anjali Nayyar, chef du programme national PATH en Inde ; Albert Profy, vice-président du développement préclinique chez Indevus Pharmaceuticals ; Hélène Rossert-Blavier, ancienne directrice générale d’AIDES ; Anandi Yuvaraj, coordinatrice régionale Asie-Pacifique pour la Communauté internationale des femmes vivant avec le VIH/sida (CIF) et le Dr Zeda Rosenberg, directrice générale de l’IPM.


À propos de l’IPM

L’IPM est un organisme sans but lucratif, établi en 2002 pour empêcher la transmission du VIH en accélérant le développement et la disponibilité de microbicides vaginaux sûrs et efficaces dans les pays en voie de développement. L’IPM sélectionne les composés, évalue les méthodes ayant le plus de chance d’être utilisées par les femmes, établit des capacités de fabrication et réalise des essais d’efficacité à grande échelle. En même temps, l’IPM favorise l’amélioration de l’efficacité de tous les efforts de développement et de distribution des microbicides, le plus rapidement possible. L’IPM possède des bureaux aux États-Unis, en Belgique et en Afrique du Sud.

Jul 25 2017

Ring Backgrounder

This fact sheet provides background information on IPM's dapivirine vaginal ring, including the the novel ring technology, Phase III results and next steps. More »

Aug 18 2017

After The Ring Study: DREAM

Learn about IPM's DREAM open-label extension (OLE) study, a "follow-on" study to provide the active ring to former Ring Study participants and young women using the ring for the first time while the... More »

Aug 1 2017

Packing Polymorphism of Dapivirine and Its Impact on the Performance of a Dapivirine-Releasing Silicone Elastomer Vaginal Ring

McCoy SF, Murphy DJ, Boyd P, Derrick T, Spence P, Devlin B, Malcolm RK. Journal of Pharmaceutical Sciences. 106, no. 8 (Aug 2017): 2015-25.  More »

Jul 25 2017

Microbicide Overview

This fact sheet provides key information on the potential of microbicides for HIV prevention, the next steps for IPM's dapivirine ring — the most advanced microbicide product — and the research and... More »

Jul 14 2017

Microbicides: Women-centered HIV Prevention Products for an AIDS-free Generation

Learn why investing in microbicides - a promising new type of HIV prevention product - is a smart choice. More »

Pages